Vue de la salle Jean Garcin

1
1

 

chateau

Stage en résidentiel
Site de la Chapelle à Châteauneuf de Gadagne

Les cours ont lieu dans la salle J.Garcin au 3ème étage du château.
Horaire des cours :
de 9h30 à 12h15 et de 16h à 19h
(fin des cours à 17h30 le dernier jour)

Saison 2016/2017

Stages Tai ji quan

14 au 18  Août  2017    Médians/Avancés

21 au 23  Août  2017      Enseignants

Stage Qi gong

28 au 30 Août  2017       Tous niveaux

.

Saison 2017/2018

Stages Tai ji quan

27 au 30  Décembre 2017    Tous niveaux

16 au 20 Avril 2018     Médians/Avancés

11 au 15  Juillet 2018    Débutants/Médians

13 au 17  Août  2018    Médians/Avancés

20 au 22  Août  2018      Enseignants

Stage Qi gong

27 au 29 Août  2018       Tous niveaux

.

Modalités

Possibilité d’un hébergement en pension complète ou repas de midi seulement.
Le nombre de places en pension complète étant restreint, il est recommandé de s’inscrire le plus tôt possible.
Tarif et conditions détaillées de l’hébergement, voir le formulaire

 Formulaire d’inscription en ligne

Formation au  Tai ji quan de la famille Yang,  le  » style caché  » ou style du serpent

Le style du serpent demande l’apprentissage de principes essentiels spécifiques, même pour des pratiquants confirmés dans un autre style de Taiji

Débutant : forme à mains nues et premiers principes
Comme dans toute école, les premiers pas consistent à apprendre les mouvements et postures qui constituent la forme codifiée de la famille Yang.
Dans ce cadre, la qualité basique de ces postures reposera sur un état de corps dont la première qualité sera le relâchement.
Attention, il ne s’agit pas simplement de détente, toute personne tendue peut apprendre à se détendre à l’aide d’une technique somatique. Il s’agit, dans l’action, de relâcher les membres et les muscles qui empêchent de maintenir, voire de créer notre relation au sol :  de la poitrine,  des épaules, des kuas (région de l’aine) et des chevilles.
Ces 4 premiers points sont la base de notre relation au sol et nous permettront d’aborder les spécificités de la famille Yang
– Postures : le poids, durant le déroulement de la forme, passe à 100% d’ une jambe à l’autre
– Dépasser l’axe central
L’apprentissage de la forme se complète avec des pratiques à deux : poussée des mains et les applications de base

Médians 1 : connaître la forme entière et étudier plus spécifiquement les premiers principes
– Placer les épaules et relâcher les coudes
– Définir et expérimenter « creuser la poitrine ». Creuser n’est pas pousser vers l’arrière pour ouvrir le dos, mais creuser, fondre dans le sol, d’où le nécessaire relâchement des kuas et chevilles
– Premiers pas dans la forme au sabre
– Poussées des mains (suite), Da lü et premiers San shou (forme à deux codifiées)
– Première partie de Ding bu quan, la forme en postures mobiles, qui développe l’essence du travail interne propre à la famille Yang
– 14 Qi gong en mouvement pour la colonne vertébrale

Médians 2 : approfondissement des principes
– Creuser la poitrine et étirer le dos : creuser la poitrine en relation avec le sol permet d’étirer le dos et de développer l’énergie de la «corde» qui crée la puissance interne : le Qi adhère dans le dos
– Relâcher la taille : en relâchant la taille, on veille à ouvrir le sacrum et l’espace des reins
– Associer les 3 principes : placer les épaules, creuser la poitrine/étirer le dos, relâcher la taille
– Formes au sabre et à l’épée, en accord avec le style du serpent
– Suite du Ding bu quan (2ème partie)

Avancés : maîtrise des principes dans la forme lente
– Formes à la lance et au bâton
– Pratique avancée des poussées des mains et applications, San shou (4 enchaînements)
– Qi gong posturaux et en mouvements associés au style du serpent
Pour un pratiquant engagé, pratiquant quotidiennement, peuvent s’ajouter en cours privés, la forme rapide et certains Qi gong